Chronologie d’événements marials

54-60      
Première allusion à Marie dans la Lettre aux Galates de Paul (4,4 : « Dieu envoya son fils né d’une femme… »)

65          
Marie est mentionnée deux fois dans l’Évangile de Marc.

70-100    
L’Évangile de Matthieu, l’Évangile de Luc, les Actes des Apôtres et l’Évangile de Jean décrivent la présence de Marie dans la vie de Jésus et la communauté chrétienne primitive.

90-100  
Marie et l’Église sont toutes deux symbolisées par l’image de la femme dans l’Apocalypse (chapitre 12).

vers 110  
Ignace d’Antioche fait référence à Marie en tant que Vierge et Mère.

vers 150  
Les évangiles apocryphes commencent à raconter des événements de la vie de Marie qui ne figurent pas dans le Nouveau Testament (notamment le Protévangile de Jacques sur la naissance et l’enfance de Marie).

150-165  
St Justin établit la comparaison entre Ève et Marie (Marie, la Nouvelle Ève).

150-202  
Irénée de Lyon signale le rôle de Marie dans la Rédemption (Marie est causa salutis et advocata Evae).

fin 2e s.    
Premières peintures de Marie dans les catacombes.

200-350  
Composition du Sub tuum praesidium, la plus ancienne prière mariale.

217        
Construction de l’église Santa Maria in Trastevere à Rome.

300        
Introduction de l’hymne Acathiste en Orient.

306-373      
Ephrem de Syrie se fait connaître pour ses poèmes marials.

350    
Première invocation de Marie rapportée par Ste Justine.

352-366      
Construction de la basilique Sainte Marie Majeure par le pape Libère 1er.

370        
Première liturgie de Marie composée en Syrie.

339-397    
Ambroise de Milan présente Marie comme type de l’Église.

354-430    
Augustin d’Hippone parle de Marie comme membre le plus excellent et type de l’Église.

vers 400    
Première version du Transitus Mariae (assomption de Marie).

400-500  
Le temple d’Isis à Soisson (France) est dédié à la Bienheureuse Vierge Marie ; la fête de l’Annonciation est célébrée à Byzance ; la fête de la Commémoration de la Vierge est introduite dan toute l’Europe.

431    
Le concile d’Éphèse proclame Marie Theotokos (« Mère de Dieu »).

432  
Dédicace de la basilique agrandie Sainte Majeure Marie de Rome par le pape Sixte III.

440-461  
Insertion de références à Marie dans la prière eucharistique du Sacramentaire léonin (« en communion avec la glorieuse Marie toujours Vierge, Mère de Dieu, et en la vénérant… »).

500-600  
Le Parthénon (temple d’Athéna) à Athènes est dédié à Marie ; dédicaces des églises Sainte Marie Antique de Rome et Sainte Marie de Jérusalem.

550  
Célébration des fêtes de la Nativité de Marie, de la Présentation de Jésus et de la Dormition à Byzance.

600-700  
Composition de l’antienne mariale Ave Stella Maris ; célébration des fêtes de la Purification (2 février), de l’Annonciation (25 mars), de l’Assomption (15 août) et de la Nativité de Marie (8 septembre) à Rome.

649  
Le concile de Latran déclare la virginité perpétuelle de Marie.

680-681    
Le troisième concile de Constantinople réaffirme la Maternité divine de Marie.

787    
Le second Concile de Nicée définit les règles de la vénération à rendre aux images de Marie.

vers 802    
Alcuin compose des messes en l’honneur de Notre Dame le samedi, qui feront partie du missel en 875.

900-1000    
Composition de l’antienne Regina Coeli ; introduction du Petit Office de la Bienheureuse Vierge Marie ; traduction des récits du Transitus Mariae en latin; les samedis sont dédiés à Marie.

1000-1100    
Introduction de la fête de la Compassion de Marie ; composition de l’antienne Salve Regina ; début de la construction de la cathédrale Notre Dame de Chartres, en France.

1050-1150    
Composition de l’antienne Alma Redemptoris Mater ; construction de l’église Notre Dame de Walsingham, en Angleterre.

1100-1200    
Premières versions des Litanies de la Vierge et première partie du Je vous salue Marie.

1100-1135      
Rupert de Deutz donne une interprétation mariale du Cantique des cantiques et parle de la maternité spirituelle de Marie.

1100-1153      
Anselme de Cantorbéry et Bernard de Clairvaux soulignent la participation de Marie à la Rédemption en plus de son rôle dans l’Incarnation.

1163-1235      
Construction de la cathédrale Notre Dame de Paris.

1194-1220/60    
Reconstruction et dédicace de la cathédrale Notre Dame de Chartres, en France.

1230-1280      
Albert le Grand applique le titre « Mère de l’Église » à Marie.

1250-1274      
Bonaventure introduit le mot « hyperdulie » pour décrire le type de vénération accordée à Marie.

1251      
St Simon Stock reçoit le scapulaire de Marie.

1260-1306    
Composition du Stabat Mater par Jacopone de Todi.

1265-1308    
Jean Duns Scot est le premier à développer des arguments solides pour défendre l’Immaculée Conception de Marie.

1300-1400    
Institution de la fête de la Présentation de Marie.

1326    
Fondation de l’Oriel College à Oxford, dédié à Marie.

1372    
Institution de la fête de la Purification de Marie en Occident.

1379  
Fondation et dédicace du Saint Mary’s College à Oxford.

1400-1500    
Composition du Memorare.

1423    
Institution de la fête de Notre Dame des Douleurs.

1440    
Fondation du Eton College, en Angleterre, dédié à Marie.

1475    
Approbation du Rosaire par le pape Alexandre VI.

1531    
Apparitions de la Vierge à Juan Diego, à Guadalupe, au Mexique.

1538    
Destruction du sanctuaire de Notre Dame de Walsingham, en Angleterre.

1558  
Publication des Litanies de Lorette.

1547-1563    
Council of Trent affirms Mary’s immunity from every actual personal fault and reaffirms the regulations regarding the veneration of Marian images.

1563    
Fondation des Congrégations mariales.

1577  
Pierre Canisius écrit le De Maria Virgine Incomparabili.

1550-1617    
Suarez développe un premier enseignement théologique systématique sur Marie.

17e s.    
L’ « École française de spiritualité » (Bérulle, Condren, Olier, Jean Eudes, et aussi Jean-Baptiste de La Salle, Grignion de Montfort) suscite un renouveau de la dévotion mariale: Marie, au cœur du mystère chrétien, est le premier chrétien et le plus parfait d’entre eux.

1750    
Alphonse de Liguori écrit Les Gloires de Marie.

1754    
Proclamation de Notre Dame de Guadalupe comme Patronne du Mexique.

1815    
Ajout de l’invocation « Marie, Secours des chrétiens » aux Litanies de la Vierge ; institution de la fête de Marie, Secours des chrétiens.

1830    
Apparition à Catherine Labouré à Paris (rue du Bac).

1842    
Découverte du Traité de la vraie dévotion à la Vierge de Louis-Marie Grignion de Montfort.

1846    
Apparition à La Salette, en France.

1849    
L’encyclique Ubi Primum du pape Pie IX insiste sur l’Immaculée Conception de Marie.

1854    
Proclamation, par le pape Pie IX, dans la bulle Ineffabilis Deus, du dogme de l’Immaculée Conception de Marie.

1858    
Apparitions à Bernadette Soubirous, à Lourdes, en France.

1871    
Apparition à Pontmain, en France.

1879    
Apparition à Knock, en Irlande.

1883-1902    
Le pape Léon XIII publie onze encycliques sur Marie, encourageant la dévotion à Marie et la prière du Rosaire (Octobri Mense).

1883      
Ajout de l’invocation « Reine du Très Saint Rosaire » aux Litanies de la Vierge.

1900    
Proclamation de Notre Dame de Guadalupe comme Patronne des Amériques.

1904    
Encyclique Ad Diem Illum Laetissimum par le pape Pie X.

1907    
Institution de la fête de Notre Dame de Lourdes.

1917    
Apparitions à Fatima, au Portugal.

1918      
Ajout de l’invocation « Reine de la Paix » aux Litanies de la Vierge.

1921      
Fondation de la Légion de Marie à Dublin, en Irlande.

1931    
Institution de la fête de la Maternité divine de Marie.

1932/1933    
Apparitions à Beauraing, en Belgique.

1937      
Apparitions à Banneux, en Belgique.

1942    
Selon le souhait de Marie à Fatima, le pape Pie XII consacre le monde au Cœur immaculé de Marie.

1944    
Institution de la fête du Cœur immaculé de Marie.

1946    
Encyclique Deipare Virginis Mariae (sur la possibilité de définir l’Assomption) par le pape Pie XII.

1950    
Proclamation, par le pape Pie XII, dans la constitution apostolique Munificentissimus Deus, du dogme de l’Assomption.

1950    
Ajout de l’invocation « Marie, Reine montée au cieux » aux Litanies de la Vierge.

1951    
Encyclique Ingruentium Malorum, par le pape Pie XII, sur le pouvoir spirituel du Rosaire.

1954    
Encyclique Fulgens Corona, par le pape Pie XII, avec proclamation d’une Année mariale en commémoration du centenaire du dogme de l’Immaculée Conception; encyclique Ad Caeli Reginam, par le pape Pie XII, avec proclamation de la Royauté de Marie et de son institution comme fête.

1964    
Promulgation, par le pape Paul VI, de la constitution dogmatique sur l’Église Lumen Gentium au Second Concile du Vatican : le chapitre 8 de la constitution fournit la première synthèse conciliaire de l’enseignement de l’Église sur Marie dans le mystère du Christ et de l’Église; proclamation de Marie « Mère de l’Église » par le pape Paul VI.

1965    
Encyclique Mense Maio, par le pape Paul VI.

1966    
Encyclique Christi Matri, par le pape Paul VI.

1967    
Exhortation apostolique Signum Magnum, par le pape Paul VI, commémorant le 50e anniversaire des apparitions de Fatima.

1969    
Publication du Missel romain révisé, mettant en œuvre, sur le plan liturgique, l’enseignement du Concile sur Marie dans le mystère du Christ et de l’Église.

1970    
Publication de la Liturgie des Heures, selon les mêmes principes.

1973    
Publication de la Lettre pastorale Behold Your Mother, par les évêques des Etats-Unis.

1974    
Exhortation apostolique Marialis Cultus, par le pape Paul VI : pour la juste ordonnance et le développement de la dévotion à la Bienheureuse Vierge Marie.

1980    
Ajout de l’invocation « Mère de l’Église » aux Litanies de la Vierge.

1987    
Proclamation d’une Année mariale (7 juin 1987 – 15 août 1988) ; encyclique Redemptoris Mater, par le pape Jean-Paul II ; publication de l’édition latine des Messes en l’honneur de la Vierge Marie.

1988    
Publication, par la Congrégation pour l’Éducation catholique, de la lettre La Vierge Marie dans la formation intellectuelle et spirituelle.

1988    
Publication de l’édition française des Messes en l’honneur de la Vierge Marie.

1994    
Publication du Catéchisme de l’Église catholique. Le catéchisme met en lumière le rôle intégral de Marie dans le mystère du Christ et de l’Église.

1995    
Ajout de l’invocation « Marie, Reine des Familles » aux Litanies de la Vierge.

1998    
Bulle d’indiction du Grand Jubilé de l’an 2000 Incarnationis Mysterium, par le pape Jean-Paul II: Marie, Mère de l’Église, intercède pour le peuple chrétien durant la période de préparation à la grande année jubilaire.

2000  
Année sainte de la naissance du Christ ; XX Congrès Mariologique International à Rome: Marie et la Trinité. Consécration du monde à Marie par le pape Jean-Paul II et le Collège des Évêques.


References:

Catholic Book Publishing Co., Dictionary of Mary “Behold your Mother,” revised and expanded edition (New Jersey: Catholic Book Publishing Co., 1997);

Fiores de S., Meo, S., eds., Nuevo Diccionario de Mariología (Madrid: Ediciones Paulinas, 1988);

Pannet, R., Bavaud, G., Margerie de, B., Dictionnaire Marial (Chambray-lès-Tours: C.L.D., 1991);

Stöhr, J., “Mariologie,” in R. Bäumer, L. Scheffczyk, eds., Marienlexikon 6 Vols. (St. Ottilien: EOS Verlag, 1992), Vol. 4, 320-326;

Warner, M., Alone of All Her Sex: The Myth and the Cult of the Virgin Mary (New York: Alfred A. Knopf, 1976).